Pr jean Emmanuel Pondi

L’enseignant à l’iric ( institut des relations internationales) revient sur les 60 ans d’indépendances du Cameroun à l’occasion de la date mythique du 1er janvier .

Sous la houlette D’Alain foka et d’autres invités de prestiges, l’émission de débat qui était diffusée en simultanée a donc donné à l’éminent professeur de faire une lecture synoptique de l’histoire de l’indépendance du Cameroun.

Dans son argumentaire, il Clarifie que, «le peuple camerounais est l’un des rares pays, avec Madagascar et l’Algérie, à voir pris les armes contre l’armée française. Ça aussi, c’est un fait historique, on ne peut pas le nier parce qu’il y a eu des morts dans les villages ».

Par la suite, il apporte des précisions sur l’ethnie de ceux qui ont combattu les colons, dans un pays où ce débat fait rage. « Il est aussi important de dire qu’à partir du moment où il y a eu des morts, ces morts n’étaient pas dans une seule contrée; ce n’était pas en pays Bamiléké et en pays Bassa seulement. Ceux qui ont demandé l’indépendance étaient dans toutes les régions du Cameroun». Conclut, l’enseignant

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur