Depuis le mercredi 18 mai 2016, les 100 millions et plus d'internautes inscrits sur le réseau social professionnel, ont reçu chacun une demande de changement de mot de passe.

Oui ce n'était pas une arnaque, c'était bien pour la raison citée en titre, linkedIn aurait été piraté et les informations confidentielles des utilisateurs compromises.

Plus de 100 millions d'identifiants d'utilisateurs du réseau social professionnel ont été volés et mis en vente en ligne

Le piratage remonte à 2012: un hacker avait réussi à pénétrer dans le système de LinkedIn via une faille de sécurité. Les données de 6,5 millions d'utilisateurs avaient été dérobées puis mises en ligne. Mais ce chiffre de 6,5 millions a visiblement été sous-évalué, a révélé LinkedIn mercredi.

Le réseau social professionnel admet que ce sont en fait «plus de 100 millions» «d'emails et de combinaisons de mots de passe» qui ont été volés à cette occasion.

«Hier, nous avons été mis au courant que d'autres données avaient été mises en ligne. Il s'agirait d'emails et de combinaisons de mots de passe de plus de 100 millions de membres de LinkedIn volés à cette même occasion en 2012», a expliqué un des responsables du réseau social, dans une publication sur le blog de LinkedIn.

«Nous avons immédiatement pris des mesures pour invalider les mots de passe des comptes touchés et nous contacterons ces membres pour qu'ils changent de mot de passe. Rien n'indique qu'il s'agisse d'une nouvelle attaque informatique», a-t-il ajouté.

Si vous avez aussi reçu la demande de changement de mot de passe et si vous vous souciez de votre confidentialité, il est temps de le faire immédiatement.

Redigé par: Hilaire Douanla

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur