obsèques-Florent Etoga

Au cours de ses obsèques tenues le 7 avril 2018 dans son village natal, Soa, à une dizaine de kilomètres de Yaoundé, un vibrant hommage a été rendu à Florent Etoga Eily, le premier directeur général de la Cameroon Radio Television, la radiotélévision de service public du Cameroon.

Décédé le 17 février dernier à l’âge de 82 ans, Florent Etoga Eily a été inhumé au cours d’une messe pontificale présidée par Mgr Sosthène Bayemi Matjei, évêque d’Obala, et en présence d’un parterre de personnalités parmi lesquelles le président du Conseil constitutionnel, des membres du gouvernement camerounais, des parlementaires, des amis et parents et une foule nombreuse.

Le chef de l’État, dont Florent Etoga Eily était un proche, était représenté à ces obsèques par Philippe Mbarga Mboa, ministre chargé de mission à la présidence qui, en son nom, a élevé le défunt à la dignité de Commandeur à titre posthume

Après son baccalauréat en philosophie obtenu en 1956, Florent Etoga Eily poursuit des études universitaires en France. Il y obtient de nombreux diplômes dont, entre autres, un diplôme d’études supérieures de droit privé, une maitrise de lettres classiques, un doctorat de 3e cycle et un doctorat d’État ès-lettres.

De retour au Cameroun, il occupe de nombreuses fonctions dans la haute administration. Il est, entre autres, secrétaire général du Conseil économique et social, le premier directeur general de la Société camerounaise de publication (éditrice de Cameroon Tribune), premier directeur general de la CTV puis de la CRTV.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur