Mancho Bibixy

Arrêté en novembre 2016 après une manifestation pour le respect des droits des anglophones, Mancho Bibixy qui était accusé d’« actes terroristes »a été reconnu coupable devant le tribunal militaire de Yaoundé le 25 avril.L’activiste anglophone risque la peine de mort, il sera fixé sur son sort le 08 mai prochain.

En attenant donc le délibéré sur sa peine prévu le 08 mai prochain, la partie civile constituée de État du Cameroun et autres victimes réclame une somme pour réparations de 1,138 milliard de fcfa à Mancho Bibixy et ses coaccusés.

Mancho Bibixy avait été arrêté  le 30 novembre 2016 à Bamenda. L’on se souvient qu,il avait été vu une fois dans un cercueil au cours de la marche du 28 novembre 2016.

Ce natif de la région du Nord-Ouest avait aussi manifesté en compagnie des Députés et Sénateurs du Social Democratic Front.

L’activiste avait été porté en triomphe par les personnes présentes sur les lieux. Il répondait devant le Tribunal militaire de Yaoundé des accusations d’hostilité contre la patrie, dégradation des biens publics, pillage en bande et coaction des actes de terrorisme, sécession, hostilité contre la patrie, propagation de fausses nouvelles, révolution, insurrection, rébellion simple, outrage aux corps constitués.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur