Le bus de l’équipe de football New Star a fait l’objet d’une attaque dans la soirée du mercredi 13 juin 2018 sur l’axe Tiko-Muyuka, a indiqué une source locale à 237actu.com

En effet, après leur brillante victoire (2-0) face à Coton Sport de Garoua à Limbé, les joueurs de la capitale économique ont failli se faire massacrer par les présumés sécessionnistes alors qu’ils étaient sur le chemin pour rallier la ville Douala.

Une victime relate « Notre bus est tombé en panne au niveau Tiko, nous sommes descendus pour voir de quoi il était question, cinq minutes après, nous nous sommes retrouvés encerclés par des personnes lourdement armées. Ils nous ont demandé de nous soumettre à leur ordre. C’est ainsi qu’ils ont fouillé tous les sacs et ont emporté nos objets de valeur, mais personne n’a été blessé »

Cette attaque attribuée aux combattants sécessionnistes cachés dans les forets intervient au moment où le Cameroun s’active pour l’organisation de la CAN Total 2019 qui, débute précisément dans un an. L’on sait que le Stade de Limbé avait été choisie pour abriter l’une des poules de cette grande fête du football africain.

Les radicaux anglophones ont choisi la sécession comme leur seule option dans la  crise sociopolitique qui perdure depuis presque deux ans dans les régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest, ils s’attaquent aux symboles de l’État et procèdent à des enlèvements. Ils sont considérés comme des terroristes par le pouvoir central

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur