Propos de Me Jean de Dieu Momo – L’opinion publique s’insurge : présenter uniquement des excuses aux juifs ne suffit pas

Propos de Me Jean de Dieu Momo – L’opinion publique s’insurge : présenter uniquement des excuses aux juifs ne suffit pas

Dans une sortie du Ministre de la communication, René Emmanuel Sadi, consécutive aux propos taxés d’antisémites tenus par le Ministre délégué de la justice, Me Jean De Dieu Momo, au cours de l’émission dominicale Actualité Hebdo diffusée sur la CRTV, le gouvernement camerounais s’est totalement désolidarisé de ce discours jugé inapproprié et a assuré que son Ministre des relations extérieures avait présenté des sincères regrets à l’Etat d’Israël, à travers son plénipotentiaire du Cameroun.

Suite à ce communiqué de presse, plusieurs leaders d’opinion sont montés au créneau, dénonçant ce qui pourrait se rapprocher d’un deux poids deux mesures.

En effet, le Gouvernement camerounais dans cette sortie n’a pas jugé utile d’avoir une pensée pour la communauté bamiléké qui était au cœur des allégations tenues par l’avocat international Me Jean de Dieu Momo.

Alice Sadio, présidente de l’alliance des forces progressistes, et Jean-Pierre Bekolo réagissent.

#PRÉSENTER_DES_EXCUSES_UNIQUEMENT_À_LÉTAT_ISRAËL_NE_SUFFIT_PAS.

L'AFP (Alliance des Forces Progressistes) SE DIT SCANDALISÉE PAR LE COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT QUI N'A POINT FAIT CAS DU PARALLÈLE ÉTABLI PAR Me Momo Jean de dieu ENTRE LA #SHOAH ET LA MENACE QUI PÈSERAIT SUR LES #BAMILÉKÉ AU CAMEROUN EN PLUS DES PROPOS INCRIMINATOIRES AUXQUELS IL A SOUVENT EU RECOURS CES DERNIERS MOIS.

CONSIDÉRANT QUE C'EST DÉSORMAIS EN SES RANG ET QUALITÉ DE #MINISTRE QUE LE SUSNOMMÉ S'EXPRIMAIT SUR LA CRTV, NOUS EXHORTONS LE CHEF DE L'ÉTAT À DIRE AU PEUPLE CAMEROUNAIS SI OUI OU NON, #UNE_CERTAINE_ETHNIE AURAIT DES RAISONS DE CRAINDRE POUR SA #SÉCURITÉ DANS NOTRE MÈRE PATRIE.

Patriotiquement !

Alice Sadio.

Présidente de L'AFP SG/Plateforme pour la Nouvelle République.

« On compare un peuple à un autre, on présente des excuse à l’un et on laisse l’autre ? », s’interroge Jean-Pierre Bekolo.

Redigé par: Georges KASSI

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu