Paul Atanga Nji

L’affaire entre le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun et le Ministère de l’administration territoriale a été renvoyée au 17 avril.

L’affaire a été ajournée aujourd’hui à la Cour sur motif que le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, ne s’était pas présente.

Le MRC demande à la Cour de suspendre une décision du ministre de l'Administration territoriale en avril dernier, qui interdisait une manifestation prévue du parti.

Le parti avait également porté plainte à Douala le 9 avril, affirmant que le ministre n’était pas assez compétent pour interdire la manifestation. Dans lle même communique, le parti ajoutait que la décision du ministre était absurde car manifester est un droit fondamental.

En attendant le verdict du tribunal, le MRC a repoussé à une date pas connue, les manifestations initialement prévues pour le 13 avril.

Par ailleurs, le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a averti que si le parti poursuivait ses projets, il n'aurait d'autre choix que d'appliquer les dispositions de la loi n ° 90-56 du 19 décembre 1990 qui lui donne le pouvoir de suspendre ou d'interdire le parti.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur