Pr Jacques Fame Ndongo

La décision présidentielle offre à l’ensemble du système universitaire 2000 nouveaux postes d’enseignants. Ce recrutement spécial s’étalera sur trois années, et consistera à recruter 1000 enseignants en 2019, 500 en 2020 et 500 en 2021.

L’on apprend donc que la première phase du recrutement spécial des enseignants titulaires du doctorat/Phd dans les Universités d’Etat tire déjà vers la fin.

Après le dépôt de dossier de candidature, leur validation dans les départements, l’audition des différents candidats dans lesdits départements et la tenue des commissions consultatives de recrutement spécial initialement réservés aux postes d’assistants, le Comité consultatif des institutions universitaires (Cciu) s’est réuni, le 25 juillet dernier à Yaoundé, à titre exceptionnel : l’audition de ceux des certains postulants qui souhaitent être embauchés directement comme Chargés de cours, et non Assistant.

Diaspora

Mais aussi en tant que Maitre de Conférences (Mc) ou encore Professeur titulaire des Universités au lieu de Docteur. D’après les confidences des membres du Comité à Mutations, « la condition à remplir pour postuler à un grade est d’avoir au préalable le grade en question dans une autre université.

Pour la circonstance, certains candidats, pour la plupart des Camerounais de la diaspora ont été auditionnés en ligne via Skype. Pour les experts, il s’agissait surtout d’en savoir un peu plus sur leur parcours académique et leurs diplômes respectifs avant une dernière inspection du Comité technique du Minsup.

 

Avec camerlinked

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur