Des blessés à Eseka lors des affrontements intercommunautaires

Des blessés à Eseka lors des affrontements intercommunautaires

Cette information qui est relayée par le journal Mutations fait état de trois morts dans des affrontements intercommunautaires à Eseka.

Les populations autochtones sont parties d’un constat aberrant marqué par la prégnance des agressions et des vols à bord des mototaxis, qui règne dans la ville. Après concertation, les populations se sont munies des gourdins, des machettes et des couteaux pour se faire justice.

Elles s´en sont prises aux ressortissants du Grand-Nord accusés d´être à l´origine de ces agressions. Heureusement, la prompte intervention des éléments des forces de maintien de l´ordre a permis de mettre fin à cette justice populaire.

«Au cours de la réunion de crise qui s´en est suivie, le préfet du Nyong-et-Kelle a suspendu pour quelques heures l´exercice de l´activité des mototaxis. Je ne savais pas qu´il y avait un groupe de mototaximen reconnus à Eseka. Vous devez vous regrouper en association et contribuer à résoudre vos propres problèmes. Les groupes du Grand Nord et de l´Est sont venus légaliser leur association et j´ai rejeté parce que je ne veux pas de groupes sectaires », a indiqué le préfet du Nyong-et-Kelle, Peter Tchende dans les colonnes du journal Mutations.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu