Les forces de sécurité se sont lourdement déployées sur le terrain de cérémonie de l'Avenue Commerciale. Le gouverneur Adolphe Lele L'Afrique est arrivé lourdement gardé à bord d'un véhicule blindé.

Selon la journaliste Mimi Mefo qui publie sur les réseaux sociaux les premières images en provenance de l’Avenue Commerciale de Bamenda, dans le Nord-Ouest, peu de civils sont présents, car des coups de feu sporadiques ont effrayé beaucoup de personnes qui ont été contraintes de rester clouer dans leur domicile.

En effet, dans une atmosphère de «lockdown» instaurée par le mouvement séparatiste, cette journée est marquée par des tensions dans certaines localités de la région du Nord-Ouest, avec un très faible taux de participation.

À Bamenda, confie une source locale à 237actu.com, la journée a commencé par une bataille entre forces de sécurité et combattants séparatistes dans certains quartiers. Notre source souligne que le nombre de spectateurs dans plusieurs localités où se déroule le défilé n’est pas très impressionnant.

Même si la cérémonie au moment où nous nous mettons sous presse se déroule sans accroc, il faut noter, toujours selon notre source, que plusieurs personnes ont préféré resté à l’intérieur que de braver le «lockdown» imposé par les séparatistes.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur