Les 9 disparus de Bépanda : Révélation bouleversante sur le ministre Jean De Dieu Momo

https://cdn.237actu.com/Les 9 disparus de Bépanda : Révélation bouleversante sur le ministre Jean De Dieu Momo
Actualités

Les 9 disparus de Bépanda : Révélation bouleversante sur le ministre Jean De Dieu Momo

L’opposant d’hier, Me Jean De Dieu Momo, avait capitalisé pas mal de sympathies dans cette affaire, mais pas celle d’un député à l’Assemblée Nationale, l’honorable Jean De Dieu Momo.

Ces deux hommes politiques se sont livrés en spectacle sur la toile au point de faire ressusciter l’affaire de 9 disparus de Bépanda, une affaire qui avait longtemps fait les choux gras de la presse locale.

En effet, tout est parti d’une sortie du néo ministre au sujet des marches projetées par le MRC le 1er et 08 juin. Me Jean De Dieu Momo va alors publier une tribune violente contre les cadres du parti de Maurice Kamto qui, selon lui ne prennent jamais part aux marches, mais envoient plutôt les enfants d’autrui dans les rues.

Des propos qui ont immédiatement provoqué le courroux du tonitruant parlementaire SDF. Dans sa réplique, l’honorable Jean Michel Nintcheu, grand habitué de la rue, tacle violemment le membre du gouvernement. « Toi même tu as déjà manifesté quand ? Même quand tu étais «opposant». Je me rappelle qu’en 2001 pendant que Anicet Ekani et moi nous marchions pour les 9 de Bepanda assassinés par le commandement opérationnel toi tu rackettais les familles des victimes»,

Sauf que Me Jean De Dieu Momo dont l’amour pour les réseaux sociaux n’est plus à démontrer, va immédiatement lancer une riposte dans un style plein de condescendance «Jean Michel Nitcheu sale petit con, comme son petit frère Brice Nitcheu tu n’étais pas là mon ami. Anicet Ekani et Hameni Bielleu étaient là, mais pas toi. C’est moi qui suis allé les voir dans leur cellule à Bonanjo comme avocat de la résistance c’est moi le maitre Connolly de la résistance, à une époque ou tu n’étais qu’un agitateur. Tu n’étais pas là sale con… ».

Pilule difficile à avaler pour Jean Michel Nitcheu qui, va encore pondre une réplique « Petit bouffon ! Tu perds déjà ton sang froid ? Je maintiens qu’on ne t‘a jamais vu dans une manifestation et que tu as racketté les familles des victimes des 9 de Bepanda ! ou étais tu quand en soutien aux 9 disparus les militants du SDF conduits par le Chairman John Fru Ndi en personne ont été arrosés au rond point Deido ?».

Pour mémoire, l'avocat-politicien, Me Jean De Dieu Momo, est celui qui arborait encore fièrement il y a peu la casquette d’opposant du régime Biya. En 2006, il travaille en tant qu’avocat au Tribunal pénal international pour les Nations Unies au Rwanda. Dix-sept ans après le début de sa carrière, sa notoriété prend une dimension nationale lorsqu’il se saisit avec détermination du cas des « 9 disparus de Bepanda » à Douala.

Dans cette affaire considérée comme son tremplin pour la vie politique, Me Momo s’est révélé être un activiste et virulent dénonciateur de la violation des droits de l’Homme.

A la veille  de l’élection du 07 octobre 2019, il effectue un revirement spectaculaire en soutenant le candidat Paul Biya, ceci à travers un mouvement politique appelé « G20 ». Il est alors victime des critiques acerbes et railleries sur les réseaux sociaux. 4 janvier 2019, l’avocat international est nommé à la surprise générale ministre délégué auprès du ministre de la justice Laurent Esso.

Sujets liés

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu