Ndansi Elvis,

Ndansi Elvis, ancien président de la jeunesse et membre du Comité central de l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP), a démissionné de son parti.

Dans sa lettre de démission déposée au siège du parti le lundi 27 mai, Ndansi Elvis a cité comme principale raison de sa démission, le silence du parti sur la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Ayant servi au parti comme leader de la jeunesse entre 2013 et 2018, Ndansi Elvis accuse le président du parti, Maigari Bello Bouba, de ne pas condamner les atrocités commises dans l’atmosphère de la crise anglophone.

Malgré l'escalade de la crise, avec plus de 500 000 déplacés internes, plus de 1 000 tués et plusieurs refugiés au Nigeria, le parti n’a pas levé un seul doit pour un retour au calme en zone anglophone.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur