Réputée d’escroquerie via les réseaux-sociaux, la nommée Bibiche âgée de 27 ans séjourne actuellement dans les cellules du commissariat du 10ème arrondissement de la ville de Douala.

Elle est accusée d’escroquerie auprès d’un jeune homme de 25 ans vivant au quartier Ndogbong.

Selon Radio Balafon qui rapporte l’information, Bibiche et Paulin ont pris rendez-vous dans un snack bar du côté de Ndogbong après de longs échanges sur les réseaux sociaux. Rendus sur le lieu du rendez-vous, bibiche va demander le téléphone de Paulin pour passer un coup de fil de quelques minutes. Sauf que celle-ci va dire à son nouveau copain de vouloir s’éloigner un peu des bruits afin d’émettre le coup de fils.Bibiche ne reviendra plus jamais.

Après de longue minute d’attente, Paulin va se rendre au commissariat du 10ème arrondissement de la ville de Douala pour déposer une plainte.

L’inspecteur de police va donc ouvrir et demander à Paulin de faire un nouveau profil sur les réseaux sociaux et de tenter à nouveau d’attirer Bibiche pour un rendez-vous. Le plan va fonctionner, et la victime va réussir à obtenir un autre rendez-vous avec Bibiche, cette fois à la cité des palmiers. Cette dernière va d’ailleurs s’y rendre avec une copine.

Arrivée sur le lieu du rendez-vous, relate Radio Balafon, Bibiche va reconnaître sa dernière victime à distance. Elle va aussitôt prendre la fuite, abandonnant sa copine sur les lieux sans lui donner la moindre explication. C’est cette copine qui sera interceptée par les éléments du commissariat qui accompagnaient Paulin.

Conduite au Commissariat, la copine de Bibiche va être contrainte par l’inspecteur de l’appeler pour lui tendre un nouveau piège. Cette dernière va donc passer un coup de fil à Bibiche feignant de n’avoir aucune liquidité sur elle pour rentrer chez elle. Elle va lui demander de la retrouver à Ndokoti. A bord d’une moto, Bibiche va demander à sa copine de la retrouver au tunnel de Ndokoti.

Et sous les conseils des éléments du Commissariat, celle-ci va réussir à bloquer Bibiche sur ladite moto en situation de surcharge. Bibiche a donc pu être interceptée par la police ce mercredi.

Présentée au commissaire du 10ème arrondissement ce matin 30 novembre , la cyber-escro va passer aux aveux complets. Elle avoue que c’est à travers les réseaux sociaux qu’elle réussit à prendre ses cibles. Ce qui lui permet de prendre les téléphones ou encore de l’argent à ses victimes. Elle est actuellement en garde à vue.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur