route en construction

Et pour cause, ce tronçon routier situé dans la région de l’extrême-nord fait l’objet de travaux d’envergure.

C’est la quintessence des travaux de la session de la commission du suivi sécuritaire des travaux du projet de réhabilitation de cette route, qui s’est tenue le 19 juin dernier à Yaoundé, la capitale du pays. Cette session survient 10 jours après une attaque de Boko Haram contre les positions de l’armée camerounaise dans la localité de Darak.

L’attaque s’est soldée par la mort de 17 militaires camerounais. Relancés en mars 2018, après 4 années de suspension due à l’enlèvement sur le chantier des ouvriers chinois, par les membres de la secte Boko Haram, les travaux de la route Mora-Dabanga-Kousseri ont finalement été attribués au génie militaire.

Ce tronçon routier, long de 205 kilomètres, est le tout premier contrat de l’histoire à avoir été attribué à une unité spécialisée d’une armée, avec l’aval de la Banque mondiale. Cette institution de Bretton Woods finance ce projet à hauteur de 70 milliards de FCFA.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur