Les Nations Unies ont salué la décision de la Suisse de médier entre le gouvernement et les séparatistes afin de rechercher une solution à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Le Conseil fédéral suisse a annoncé jeudi avoir entamé les travaux préparatoires en vue de préparer le dialogue à la demande des deux parties ; informations confirmées par divers groupes séparatistes.

Cette nouvelle a donné de l'espoir aux parties prenantes qui ont appelé au dialogue, y compris aux Nations Unies, qui félicitent cette initiative et se sont déclarées prêtes à offrir leur soutien.

Stephane Dujarric de la Rivière, porte-parole du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a déclaré dans un communiqué : « Le Secrétaire général apprécie l'annonce faite le 27 juin par le Département fédéral des affaires étrangères de la Suisse des efforts qu'il déploie pour faciliter la résolution de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun à travers un processus de dialogue. »

Le Secrétaire général réitère la nécessité pour toutes les parties prenantes camerounaises de s’engager dans un dialogue politique inclusif et authentique afin de relever les défis auxquels le pays est confronté.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur