Aux moins 30 partisans du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun arrêtés à la et incarcérés à la prison centrale de Douala ont été libérés ce lundi 1er juillet.

Les détenus arrêtés à Douala le 1er juin à la suite de manifestations nationales organisées par le MRC ont été libérés par des juges à Douala après avoir rejeté les accusations portées contre eux.

Le tribunal de première instance de Bonanjo a d'abord libéré 19 des détenus, tandis que celui de Ndokoti a emboîté le pas en libérant 11 d'entre eux après que toutes les charges aient été retirées.

Les avocats du mouvement pour la Renaissance du Cameroun ont confirmé que les anciens détenus étaient tous retournés auprès de leurs familles, mais sont de nouveau attendus en cour pour une autre affaire qu'ils n'ont pas spécifiée.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur