Le Cameroun de Clarence Seedorf et les joueurs en majorité sous contrat avec l’écurie Utopia de Samuel Eto’o ont étalé une performance insipide dans ce troisième match de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 et vont rencontré en prochaine ronde le Nigéria, une des grosses nations de football africain.

Avec ce jeu tiède, fade, sans saveur, sans direction, sans orientation, on comprend donc que ce sera un miracle si ce Cameroun ci, qui est incapable de marquer, puisse franchir la muraille nigériane.


Ce match nul est d’autant plus incroyable que cette équipe du Bénin était bien prenable. Il bascule totalement dans l’autre moitié avec de gros tenors, le Nigéria au prochain tour, et en cas de victoire, ce sera l’Égypte aux quarts de finale.

Peut-être qu’avec la phase à élimination directe, les Lions vont se transcender. Mais rien, dans le jeu, dans l’imagination, dans l’animation des phases offensives, ne permettent d’espérer un redressement de la situation. Il ne faut pas non plus sous-estimer la non-profondeur des joueurs sélectionnés par Clarence Seedorf qui répondrait, selon certaines de nos sources, aux exigences de placement des joueurs. Camfoot a d’ailleurs repris récemment une enquête du journal Le Monde qui relate la corruption au coeur des sélections chez les Lions Indomptables du Cameroun.

Il faut néanmoins rester positif et espérer que ce staff puisse rapidement tirer les leçons de ces contre-performances.

camfoot

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur