Cameroun-téléphonie mobile : bras de fer entre le régulateur et les acteurs du secteur

Cameroun-téléphonie mobile : bras de fer entre le régulateur et les acteurs du secteur

Et pour cause, MTN, Orange et IHS refusent de baisser les coûts de communication au Cameroun malgré les recommandations de l’agence de régulation des télécommunications.

« À l’issue de leur [les catalogues] évaluation, les recommandations en faveur de la baisse de certains tarifs de gros à l’effet de garantir le principe de l’orientation des tarifs vers les coûts [recommandés] n’ont pas été respectées », écrit Philémon Zo’o Zame, le directeur général (DG) de l’ART, dans un communiqué diffusé le 3 juillet dernier. Selon le DG, l’ART a fait des recommandations à ces opérateurs afin de « faire baisser les tarifs de communications aux consommateurs finaux ».

Pour l’heure, les tarifs de communications sont à peu près les mêmes chez les différents opérateurs au Cameroun. Nonobstant les différents plans tarifaires, l’offre de base est tarifée à 1 021 FCFA/sec en intra réseau et 1 532 FCFA/sec vers les autres réseaux nationaux. À l’international, les tarifs sont de 3,54 FCFA/sec vers les réseaux étrangers et 5,10 FCFA/sec vers le reste du monde. De façon générale, les forfaits internet mobiles sont compris entre 25 FCFA à 40 000 FCFA pour des volumes alloués compris entre 5 Mo et 75 Go.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu