Parmi les nombreux habitants détenus à Buea, cinq employés de la commune de Buea ont été arrêtés pour avoir ouvert certains magasins de la municipalité.

Ekema Patrick Esunge, maire de ladite commune, avait scellé lundi des magasins respectant le mot d’ordre de ville morte imposée par les séparatistes. Selon certaines sources, les employés interpellés de la commune, ont ouvert certains magasins à l’absence et consentement du maire.

Après une courte enquête, ces derniers ont été mis aux arrêts par les forces de sécurité. Ils méditent actuellement leur sort derrière les barreaux.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur