Le Cameroun célèbre la journée mondiale de la population dans un contexte sociopolitique troublé.

Le Cameroun célèbre la journée mondiale de la population dans un contexte sociopolitique troublé.

Le Cameroun s’est joint mercredi à la communauté internationale pour commémorer la Journée mondiale de la population.

La journée a été célébrée à Kribi, dans le département de l’Océan de la région du Sud. Cette journée se célèbre dans un contexte où la population camerounaise en général, traverse de nombreuses difficultés ; à l’instar de la situation sociopolitique défavorisée depuis les élections du 7 octobre 2018. On note entre autres, les arrestations et incarcérations des leaders politiques, les événements récents de Genève, lors du sejour du président de la république….

De l’autre côté, la crise sociopolitique qui sévit dans les régions anglophones est également un frein à l’épanouissement de la population. Plusieurs pertes en vie, des enlèvements et violations des droits de l’hommes ont été enregistrés.

Dans le Sud du Cameroun, cette journée a été présidée par la ministre de l'économie, de la planification et du développement, Alamine Ousmane Mey.

A l’échelle internationale l’ONU a intervenu au travers de son secrétaire général, Antonio Guterres, pour qui : « Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 est le plan d’action dont le monde s’est doté pour bâtir un avenir meilleur pour toutes et tous sur une planète saine. En cette Journée mondiale de la population, nous ne pouvons nier que cette mission est étroitement liée aux tendances démographiques, parmi lesquelles la croissance démographique, le vieillissement de la population, les migrations et l’urbanisation. »

 

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu