Cameroun-Délestages : ça clignote de nouveau à Yaoundé

Cameroun-Délestages : ça clignote de nouveau à Yaoundé

L’on observe ces derniers jours un retour en force des délestages dans la plupart des quartiers de Yaoundé, la capitale politique du Cameroun.

Officiellement, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (MINEE), Gaston Eloundou Essomba,. Justifie que ces délestages sont dus à un incident sur le réseau électrique de Yaoundé. « un incendie s’est produit dans la nuit du mardi 7 août 2019 sur le réseau électrique de Yaoundé, précisément au poste source électrique du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et minières) situé au quartier Melen, entraînant des perturbations dans la distribution de l’énergie électrique dans la citée capitale», note le ministre dans un communiqué, indiquant que les techniciens sont à pied d’œuvre pour assurer le retour à une situation normale.

Le membre du gouvernement mentionne dans son communiqué qu’il a prescrit plusieurs mesures, notamment l’alimentation des zones sensibles telles que les hôpitaux et les infrastructures de distribution de l’eau situées dans le périmètre sinistré; la mise en place d’un programme de rationnement du courant électrique entre les quartiers de Yaoundé afin d’atténuer les désagréments des habitants des quartiers affectés et évidemment la réhabilitation dans les brefs délais, du poste BRGM du quartier Melen.

Selon les experts, l’offre en électricité au Cameroun stagne autour de 1300 MW depuis plusieurs années, la demande, elle, croît de 7,5 % par an. Et, pour assurer un équilibre précaire du secteur électrique, le pays a besoin chaque année d’environ 100 MW supplémentaires.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu