Jean Jacques Ekindi

Le lancement d'une croisade pour la paix par Jean Jacques Ekindi a été interdit par les autorités administratives de la ville de Douala le jeudi ce 29 août 2019.

Après avoir attendu près de deux heures pour une réunion qui devait commencer à 15 heures à la Salle des Fêtes de Douala, le principal organisateur de la croisade pour la paix, Hon. Jean Jacques Ekindi est arrivé visiblement déçu.

L'ancien membre du parlement a expliqué aux hommes et aux femmes de presse que les autorités administratives de Douala l'avaient appelé hier mercredi pour lui dire que "la réunion ne peut pas se tenir".

Au sujet des raisons invoquées par les autorités pour lesquelles la réunion ne pourrait plus avoir lieu, le coordinateur national du Mouvement progressiste a déclaré qu'aucune raison concrète n'avait été donnée par les autorités.

Pourtant, l'ancien chasseur du lion atteste avoir reçu l'autorisation du sous-préfet de Douala 1 d'organiser la réunion il y a quelques jours.

Il a exprimé ses profonds regrets pour les Camerounais, en particulier ceux des deux régions anglophones qui se sont rendus à Douala pour le lancement de la croisade nationale pour la paix afin d'encourager le retour à l'école.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur