Plusieurs détenus du MRC manquent toujours à l'appel depuis la mutinerie survenue le 22 juillet 2019 dans le pénitencier central de Kondengui.

Cette situation suscite des réactions du côté de leurs camarades qui menacent d’entrer en grave de la faim dès le 6 septembre. Ils indiquent qu’a coté de la grève de faim il y aura aussi un boycott des audiences.

Leurs camarades exigent leur retour. Ils ont, selon  La Nouvelle Expression, adressé une correspondance au délégué régional de l’Administration pénitentiaire pour le Centre. C'était le 22 août dernier. Dans cette correspondance, le collectif de détenus politiques «marque son étonnement et prévient sur l’illégalité de cet acte…

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur