Le concert funèbre au stade Félix Houphouët-Boigny d’une capacité de 35 000 places à Abidjan a commencé vendredi soir et s’est terminé tôt ce matin lorsque le corps d’Arafat a été amené pour un dernier adieu.

Placé au centre du terrain de football, il a suscité de vifs applaudissements. Puis l'ambiance s'est assombrie et les fans ont fondu en larmes.

Tout au long de la nuit, de grandes stars africaines telles que Davido, Sidiki Diabate, Fally Ipupa et Serge Beynaud ont chanté devant le public, en hommage à DJ Arafat décédé à l'âge de 33 ans le 12 août 2019, à la suite d'un accident de moto.

Quelques heures après l'enterrement historique de l’icône de la musique ivoirienne, DJ Arafat, ses fans dénommés "Les Chinois", ont pris d'assaut le cimetière. Ils ont par la suite, creusé sa tombe et enlevé son corps pour confirmer que c’est vraiment lui.

En rappel, DJ Arafat, de son vrai nom, Ange Didier Houon, était l'un des musiciens africains les plus populaires dans le monde francophone et avait été qualifié de «roi» du coupé-decale, une forme de musique de danse ivoirienne. .

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur