Cameroun : Paul Biya n’était pas au sommet de Tokyo à cause des activistes de la diaspora [Jeune Afrique]

Cameroun : Paul Biya n’était pas au sommet de Tokyo à cause des activistes de la diaspora [Jeune Afrique]

Le magazine panafricain dans sa livraison de cette semaine, croit savoir que l’absence du président Biya à la grand-messe de la coopération Japon-Afrique ne serait pas étrangère à l’activisme de la diaspora camerounaise.

Des opposants au régime du président Paul Biya 86 ans, ont estimé qu’il était désormais dans l'incapacité physique de participer aux conférences internationales. Mais Jeune Afrique, lui pointe un doigt sur les activistes camerounais de la diaspora qui avaient commencé à s'organiser au Japon . Le journal explique qu’une délégation était pourtant présente au japon , et un avion, prêt à décoller de Yaoundé.

Invité donc comme de nombreux chefs d'Etat du continent africain, à la 7e édition de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Ticad), le locataire du palais d’Etoudi a brillé par son absence, tout comme en 2016. Il s’est fait représenté par Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations Extérieures.

Du côté de la présidence de la République du Cameroun, c'est le calme plat. Aucune raison officielle n'a été avancée sur l'absence de celui qui fait figure de doyen parmi les chefs d'Etat du continent.

Le célèbre guitariste camarounais, Richard Bona, a dit avoir annulé une prestation devant les invités de la Ticad7 pour protester contre la présence éventuelle du président Biya.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu