Le maire de Batibo a condamné l’exécution sommaire et l’enterrement d’une femme dans sa municipalité et a qualifié cet acte d’acceptable.

C’est avec un traumatisme rempli de colère que j’écris pour condamner l’enterrement d’une femme dans notre municipalité. Peu importe les raisons, je ne participerai jamais à de tels actes macabres, a écrit le maire de Batibo, M. TENOH Lawrence NDANGOH sur la page Facebook de la commune.

Je le répète, il y a une vie après la crise et chacun de nous rendra compte de ce qu'il / elle a fait, a-t-il martelé.
Pour rappel, dans une vidéo mise en ligne hier lundi, un groupe de garçons ont enterré une dame dans la localité de Guzang à Batibo, département de la Momo, dans la région du Nord-Ouest. Les hommes non identifiés accusent la femme d'être une traitre.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur