Le gouvernement camerounais a invité les dirigeants de l’« Ambazonie » de la diaspora à participer au grand dialogue national qui se déroule du 30 septembre au 4 octobre au centre de conférence Yaoune.

Avant cet évènement historique, des invitations ont été envoyées aux différentes parties prenantes, notamment aux dirigeants séparatistes et aux activistes de la diaspora.

Ces invitations ont vastement été critiquées sur la toile par ces activistes pour raison, ils appellent le gouvernement à libérer toutes les personnes arrêtées si le dialogue avec les séparatistes était vraiment sérieux.

Les analystes estiment également que le gouvernement ne peut inviter les dirigeants séparatistes de la diaspora sans garantir leur sécurité.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur