Le programme des obsèques officielles de l’ancien président français Jaques Chirac, décédé hier à l’âge de 86 ans reste attendu. Mais, la Brigade Anti-Sardinards (BAS), a déjà indiqué qu’elle ne souhaite pas voir Paul Biya en France aux obsèques de celui qu’il considèrerait comme « son ami ».

« Pombia (Paul Biya Ndlr) tu va regarder le deuil de ton ami personnel Jacques Chirac à la télé. Tu seras le grand absent de ce deuil. Ça je peux te le garantir. Ne tente pas de vouloir essayer mettre tes pieds ici…Mobilisation générale. Tous les combattants doivent être prêts », a averti Max Senoir Ivoire, membre actif de la BAS, alors qu’aucune information ne filtre même sur la présence ou non du chef de l’Etat en France.

Le président Camerounais a exprimé sa consternation après l' annonce du décès du cinquième président de la Ve République française. « Le Président Jacques Chirac que j'ai bien connu, était un ami et avait un profond attachement à l'Afrique. Avec sa disparition, l'Europe perd l'une de ses plus éminentes personnalités de ces dernières décennies, et le monde un fervent artisan de la paix », a-t-il posté sur son compte Twitter et Facebook.

Rappelons que ce mouvement né spontanément au sein des diasporas camerounaises au lendemain du scrutin présidentiel du 7 octobre 2018, est très hostile au régime du président Paul Biya. La BAS se dit désormais prête à rendre désagréable tout séjours du locataire d’Etoudi à l’Etranger, notamment en Europe et en Amérique du Nord.

L’on a encore en souvenir le récent séjour malheureux du couple présidentiel à Genève en Suisse.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur