Rigobert Song Bahanag

Rigobert Song Bahanag prie pour que la paix revienne au Cameroun.

L’ancien capitaine des Lions indomptables, était lundi passé au Palais des Congrès où il a pris part à la grande cérémonie d’ouverture du grand dialogue national initié par le président Paul Biya, en vue de résoudre la crise qui fragilise les régions du Nord-Ouest et Sud-ouest depuis trois ans.

« Le Grand dialogue national vaut le coup dans la mesure où il va faire cesser les supputations. Il démontre une fois de plus la nécessité de rester uni. Ce rassemblement est nouveau et il va rester dans les mémoires. C'est un geste important de pouvoir réunir et faire venir tout le monde pour s'asseoir à la table du dialogue. On peut ne pas être d'accord sur certains points, mais le fait d'échanger offre des perspectives pour la suite. A cette grande palabre, nous attendons la paix et le vivre ensemble. Il n'y a pas deux Cameroun, il n'y en a qu'un seul », a déclaré Rigobert Song à la sortie de cette grande messe d'ouverture du grand dialogue national.

Cette grande consultation convoquée par le chef de l’Etat s’est donc ouvert lundi 30 septembre au Palais des Congrès de Yaoundé. Les travaux au sein des différentes commissions se poursuivent et prendront fin le vendredi 4 octobre.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur