Une véritable mesure de décrispation  au 4e jour des travaux du grand dialogue national 

"J'ai ordonné la cessation des procédures en cours devant les tribunaux militaires contre 333 personnes arrêtées pour des délits, en lien avec la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest", a ecrit le chef de l'Etat ce 3 octobre 2019 sur son compte facebook.Une grande annonce reprise dans un communiqué publié par Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre d'Etat, secretaire général de la Présidence de la République.

La liste des bénéficiaires de cette mesure présidentielle reste attendue, mais les supputations vont bon train au sein de l’opinion. L’on se demande déjà si le président autoproclamé de la république imaginaire d’Ambazonie, Ayuk Tabe qui vient d’être condamné à perpétué est concerné par cette décision du chef de l’Etat.

70975106_2216197291974330_2824492986316881920_n.jpg

 

Details à suivre...

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur