Sur invitation du président Macron, le chef de l’Etat est à Lyon en France depuis quelques jours.

Il a pris part à la 6e Conférence de reconstitution des ressources du fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Paul Biya a livré à la presse le contenu d’un entretien à lui accordé par le président français.

Extrait diffusé au journal de 13 heures de la CRTV radio, (retranscription Cameroun-Info.Net)

Question: Quels sont les sujets que vous avez abordés avec Emmanuel Macron?

Paul Biya: J’ai eu un entretien avec le Président Macron, nous avons évoqué évidemment les problèmes du Fonds Mondial de lutte contre la tuberculose, le palu et le VIH. On a abordé aussi quelques problèmes de coopération. Il m’a demandé comment s’est déroulé le grand débat (le dialogue national, NDLR), je lui ai fait un compte-rendu du déroulement du débat. On a fait un tour d’horizon de la coopération entre le deux pays pour constater que cette coopération allait bien.

Question: Avez-vous annoncé une contribution en faveur du Fonds Mondial pour la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le palu? Paul Biya:

Nous sommes engagés, nous avons annoncé le déblocage de 3 milliards de FCFA pour le programme qui vient. Pour nous, ce n’est pas rien. Le Cameroun est un des pays qui bénéficient de l’argent du Fonds Mondial pour la lutte contre le SIDA, le palu et la tuberculose. C’est une organisation que nous soutenons beaucoup.

Question: Etes-vous inquiet de l’évolution du paludisme sur le terrain dans votre pays ces derniers mois?

Paul Biya: Chez nous, ça a baissé, mais avec la poussée démographique, évidemment il faut toujours s’adapter. Nous sommes décidés à combattre cette pandémie. Il ne faut pas se décourager.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur