L'ambassade des États-Unis au Cameroun a exhorté les autorités camerounaises à ouvrir des enquêtes sur le meurtre brutal de Florence Ayafor, gardienne de prison dans la région du Nord-Ouest.

Dans un communiqué de presse publié vendredi 11 octobre 2019, l'ambassade des États-Unis au Cameroun condamne l'assassinat brutal de Florence Ayafor, gardienne de prison et mère de trois enfants au Cameroun, dans la région du Nord-Ouest, et demande aux autorités de mener une enquête sur ce meurtre.

«Nous exhortons les autorités à mener une enquête approfondie et équilibrée sur cette atrocité et d'autres, et à traduire les responsables présumés en justice et à en faire un procès équitable et transparent.», pouvons nous lire dans une partie du communiqué.

L'ambassade des États-Unis a saisi l'occasion pour réitérer ses appels en faveur d'un dialogue inclusif sans conditions préalables et a exhorté les parties impliquées dans la crise anglophone à mettre un terme à la violence.

Florence Ayafor a été kidnappée le samedi 28 septembre après après un évènement qu’elle aurait pris part à pinyin, son village natal. Des parties de son corps n'ont été découvertes que le lundi 30 septembre 2019.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur