Le ministre de l'Enseignement supérieur est optimiste quant à la mise en œuvre de toutes les recommandations formulées lors du grand dialogue national. Dans un entretien téléphonique accordé a la Radio France International (RFI) vendredi 18 octobre, Jacgues Fame Ndongo a déclaré qu'aucune recommandation ne se terminera au "tiroir du gouvernement".

Selon le secrétaire national de la Communications du RDPC, parti au pouvoir, les dirigeants séparatistes devraient être tenus pour responsables de ne pas avoir pris part au dialogue national. « Vous ne pouvez pas vouloir de dialogue et rester à l'écart quand il est temps. Soit on est dedans ou dehors », a-t-il déclaré.

Sur la question de savoir si le président du Cameroun a ordonné la libération de Maurice Kamto, Jacques Famé Ndongo estime que la contestation constante par Kamto de la victoire de Paul Biya lors des élections présidentielles de 2018 est ce que devraient faire un politicien et un parti politique souhaitant devenir président.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur