George Ewané

Selon George Ewané, ce n’est pas la CRTV qui est allée rencontrer ses faux observateurs. Mais c’était sur Équinoxe TV

que ces gens se sont exprimés pour la première fois. L’affaire des faux observateurs de Transparency International n’a pas fini de faire parler d’elle. George Ewané, Porte-parole du grand dialogue national, était sur les plateaux d’Afrik Inform. C’était dans le cadre du programme 7 minutes pour convaincre que présente Romaric Tenda.

Interrogé sur Affaire des faux observateurs de Transparency International, l’invité a blanchi la CRTV. À l’époque des faits, la télévision nationale avait été accusée de manque de professionnalisme.

George Ewané prend la défense de la CRTV

George Ewané affirme que ce n’est pas la CRTV qui est allée rencontrer ses faux observateurs. « C’est quand on se rend compte qu’on est en train de rater quelque chose que la CRTV met ça aussi à l’antenne. Ce n’est pas la CRTV qui est allée les rencontrer ». A ajouté le conseiller technique à la chaîne de télévision nationale. Globalement, le journaliste en service à la CRTV rejette la faute sur Équinoxe TV. « La 1ère chaîne sur laquelle ces gens de Transparency international ont fait leur déclaration. C’était sur Équinoxe, et les archives sont là ! Personne n’a parlé de cela », a-t-il déclaré.

Tous les journalistes se sont trompés

Bien plus, il pense que tous les journalistes se sont trompés sur cette grossière affaire. « Tous les journalistes s’étaient donc trompés. Pas seulement ceux de la CRTV. Ça peut arriver dans la profession », poursuit le Porte-parole du grand dialogue national.

George Ewané s’est exprimé aussi sur le départ précoce d’Akere Muna au grand dialogue national. « Me Akere Muna ne pouvait pas claquer la porte au grand dialogue. Alors qu’il n’était même pas entré », a-t-il affirmé sur Afrik-inform.

Ci-dessous l’émission complète

 

ActuCameroun/Afrik-Inform

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur