Cabral Libii

Le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), Cabral Libii,est particulièrement gêné par les démarches de Maurice Kamto, leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC).

Tout est parti d’un communiqué dans laquelle Maurice Kamto, invite ses partisans à la mobilisation en vue des investitures du parti pour les prochaines consultations locales.

Sans le nommer, Cabral Libii ne comprend donc trop cette démarche de Maurice Kamto qui, contrairement à lui, n’a pas encouragé les populations à s’inscrire sur les listes électorales. Aussi, Cabral s’étonne de voir Maurice Kamto s’apprêter à aller aux élections avec le code électoral qu’il a demandé en vain sa révision. « A quoi ça aura servi de traiter ceux qui appelaient à s'inscrire sur les listes électorales d'alliés du régime pour finalement être candidat aux élections? A quoi ça sert de traiter ceux qui appellent les masses à la participation politique de "collabo", pour finalement aller aux élections? », S’interroge le coordonnateur national du mouvement 11 millions de citoyens.

Ci-dessous le texte intégral de Cabral Libii

Du gâchis et toujours du gâchis ! Il n’y a rien de plus inconséquent que de combattre avec acharnement et pendant plusieurs mois une chose dont la pertinence est pourtant incontestable, pour finalement la faire à contretemps ou tardivement.

A quoi ça aura servi de traiter ceux qui appelaient à s'inscrire sur les listes électorales d'alliés du régime pour finalement être candidat aux élections ?

A quoi ça sert de traiter ceux qui appellent les masses à la participation politique de "collabo", pour finalement aller aux élections ?

A quoi ça sert de dire qu'il ne sert à rien de voter pour finalement être candidat ? A quoi ça sert de dire que toute élection est inutile avec le code électoral actuel, pour finalement aller aux élections avec le même code ?

À quoi ça sert de prétendre conditionner la question électorale à la fin de la guerre en zone anglophone pour finalement s'en foutre éperdument et aller aux élections ? On le sait bien, ceux qui font ces campagnes sordides ne visent en fait qu'un individu ou une dynamique.

Tant que cette dynamique porte une idée, il faut d'abord la déconstruire, pour rattraper plus tard. Mais mesurent-ils la portée dévastatrice de leurs incohérences ?

C'est tout simplement STUPIDE ! La vraie coalition commence par le partage du bon sens. On peut s'étriper sur bien de choses, se détester son on veut, mais il doit y avoir un seuil commun de bon sens. Il y a des choses incontournables et incompressibles.

Ces choses doivent être épargnées par nos abaissements haineux et nos bestialités, parce qu'elles sont indispensables à l'atteinte de l'objectif final présumé commun.

Décourager la participation du peuple et aller à la conquête du suffrage c'est inconséquent et ça sert efficacement le régime.

Les leaders politiques qui sont complaisants vis-à-vis de telles pratiques préparent allègrement la ruine de leurs carrières politiques, car ça aura toujours un effet boomerang.

D'ailleurs ça s'apparente curieusement à une récolte programmée dans un champ de ruines... donc non loin de la folie. On croit sur le moment déstabiliser, discréditer, éliminer ou affaiblir un adversaire politique de l'opposition mais on oublie que ça nous éloigne significativement de notre objectif.

Toutes ces personnes découragées par des campagnes stupides dans les médias et autres réseaux sociaux, quelle perte ! Quel gâchis ! Qu'est-ce qu'on y gagne ? Juste la défaite électorale et le ridicule bien préparés..

.Hélas

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur