Les passagers d’un bus de l’agence Binam, en partance pour Bafoussam ont été pris en otage par des malfrats, hier dimanche 27 octobre.

Selon le journal Mutations, le bus pris en otage est parti de l’agence (au quartier Manguier) à 20h précises. Sur la route d’Obala, il a été interrompu par des passagers de ce bus, subitement transformés en agresseurs ».

Dans le bordereau de départ les 70 places du véhicule ont été occupées. Après avoir quitté l’agence, le chauffeur a porté deux autres passagers en surcharge. Le troisième brigand était déjà dans le véhicule, apprend-on. En effet, c’est au niveau de la ville d’Obala que le malfaiteur déjà dans le bus fait comprendre au conducteur qu’il a deux frères qu’il aimerait faire entrer. A l’arrêt du bus, les trois bandits, réunis dans le bus, ont commencé à dépouiller les passagers de leurs biens. Pendant cette fouille méticuleuse, les bandits ne se sont pas accordés sur qui devait prendre l’argent et qui devait prendre les portables… », Confie le chef d’agence au journal Mutation.

« Alors que selon ce que j’ai entendu des passagers, les malfrats ne s’accordaient pas sur qui devait prendre l’argent et qui devait prendre les bijoux, d’après les recommandations de leur chef, pas présent sur les lieux du forfait. Profitant de cette mésentente, le convoyeur du bus a pu s’échapper. Face à ce constat, les voleurs n’ont pas pu dévaliser tout le monde et ont pris la poudre d’escampette », explique-t-il.

L’agence, au regard des l’ampleur que prend le problème sur les réseaux sociaux, a demandé d’attendre jusqu’à ce matin pour avoir d’amples explications. Une enquête a été ouverte, rapporte Mutations.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur