Les membres de la famille, les amis, les habitants de la municipalité de Buea et la nation en général doivent encore faire face à la mort de Patrick Ekema Esunge.

Le maire est décédé dimanche 27 octobre dans un centre médical à Douala à la suite d'un arrêt cardiaque, ont indiqué des sources.

Il part en laissant derrière lui une municipalité qu'il tient fermement depuis 2013. Les analystes s'interrogent sur l'avenir de Buea.

Un nouveau maire doit être élu pour compléter le mandat, les élections municipales devant se tenir au début de l'année prochaine.

La première personne sur la liste est Emmanuel Motomby Mbome, premier adjoint au maire. M. Motomby a pourtant été démis de ses fonctions lors de la dernière session du conseil communal, même si la décision n'a jamais été validée par l'administration
.
La quatrième adjointe au maire, Mme Ojongpot Comfort, pourrait également être candidate pour remplacer son alliée politique.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur