Le président américain, Donald Trump, dans un message adressé au Congrès américain, ce 31 octobre, a clairement manifesté, son intention de mettre fin aux avantages commerciaux du Cameroun sur la Croissance et les Opportunités de Développement en Afrique (AGOA) à compter du 1er janvier 2020.

Le président Trump justifie sa décision en évoquant les violations des droits de l'homme dans la crise meurtrière qui fragilise depuis 3 ans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest

Malgré un engagement intensif entre les États-Unis et le gouvernement du Cameroun, mentionne Trump, le Cameroun n'a pas répondu aux préoccupations concernant les violations persistantes des droits de l'homme commises par les forces de sécurité camerounaises. Ces violations comprennent des exécutions extrajudiciaires, des détentions arbitraires et illégales et des actes de torture.

En conséquence, soutient le président Trump, « j'ai l'intention de mettre fin à la désignation du Cameroun comme pays d'Afrique subsaharienne bénéficiaire au titre de l'AGOA à compter du 1er janvier 2020. » .

Cependant, le président américain indique qu"il  peut réintégrer le Cameroun en tant que pays bénéficiaire de l'AGOA, lorsqu'il remplira à nouveau les critères/ « Nous restons déterminés à travailler avec le Cameroun pour le faire », précise-t-il.

 

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur