Alamine Ousmane Mey, le ministre camerounais en charge de l’Économie, a été le reçu le 1er novembre dernier à Libreville, par le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, apprend-on

Selon  Investir au Cameroun qui cite la présidence gabonaise, le membre du gouvernement camerounais était un envoyé spécial et porteur d’un message écrit du président Paul Biya, au chef de l’État gabonais.

« La présence de l’émissaire camerounais en terre gabonaise s’inscrit dans le cadre des concertations régulières qu’entretiennent les chefs d’État de la sous-région sur les problématiques de l’heure », rapporte la même source.

Les questions d’ordre économique, sécuritaire et les sujets d’intérêt commun ont également été au menu de l’entrevue que le président de la République gabonaise a accordé au ministre camerounais en charge de l’Économie. À la fin de l’audience, rapporte le site Investir au Cameroun. Ajoutant que Alamine Ousmane Mey s’est dit honoré et privilégié d’avoir été reçu par le président de la République gabonaise et s’est félicité de l’excellence des relations bilatérales qui unissent les deux pays

Le journal en ligne rappelle également que le chef de l’Etat Paul Biya, avait quelques jours auparavant envoyé son ministre des Finances, Louis Paul Motaze, auprès du président équato-guinéen Téodoro Obiang Nguema et du congolais Denis Sassou Nguesso.

Très peu d’informations ont filtré sur ces rencontres, mais Investir au Cameroun croit savoir que ce émissaire camerounais etait porteur d’une invitation à un sommet des chefs d’État de la Cemac, convoqué par Paul Biya à Yaoundé au Cameroun, en décembre prochain.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur