Le locataire du Palais d’Etoudi est récompensé « pour son engagement pour la paix » au Cameroun.

Le « Prix Grand baobab » a été décerné au président Paul Biya en Centrafrique par Conseil panafricain des autorités traditionnelles et coutumières, apprend-on de la CRTV.

Selon le média d’Etat, le Conseil panafricain des autorités traditionnelles et coutumières a présenté à la presse le lauréat de la toute première édition du « Prix Grand baobab ».

Le chef de l’Etat Paul Biya recevait cette distinction « pour son engagement pour la paix » matérialisé, après le grand dialogue le Grand dialogue national, une initiative qui « a réussi à fédérer le Cameroun autour d’un idéal ».

Les gardiens des traditions africains ont salué « les valeurs humaines et morales qui caractérisent les prises de décision et les actions du président Paul Biya ».Des valeurs dont certaines ont pour noms « équité, justice, égalité, don de soi, patience ».

«Ce que nous avons devant nous compris cet arbre dans tous les pays est reconnu. C’est sous les grands baobabs que les conflits entre les pays se réglaient. Nous avons réfléchi beaucoup. Et à un moment donné, nous avons tous décidé que ce prix très cher soit le baobab », a indiqué Léon Bani Bio-Bigou, président du Conseil panafricain des autorités traditionnelles et coutumières, l’ancien ministre centrafricain

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur