Louis-Paul Motaze,

C’est un véritable attentat à la fortune publique.

Ils sont au nombre de 64, ces fonctionnaires véreux du ministère des finances, qui, apprend-on, ont réussi l’espoir de puiser dans les caisses de l’Etat une astronomique somme de, tenez-vous tranquilles, un ; deux ; trois ; jusqu’à 33 milliards de Francs Cfa. Un véritable attentat à la fortune publique.

Cette révélation effroyable publiée sur la page Facebook du ministère des Finances, est commentée de façon virale. On peut alors y voir de façon clair 15 noms et matricules de hauts cadres de ce ministère. Ils sont présentés comme des principaux acteurs de la faramineuse somme de 33 milliards FCFA volée en l'espace de deux mois seulement, selon la mission du Comité de contrôle des soldes, pensions et rappels.

L’on apprend également que ces détournements de fonds publics suscités, oscillent entre 30 millions et 04 milliards FCFA par personne. Comme mode opératoire, ces hors-la-loi créaient de faux matricules et de faux dossiers de soldes et de pensions. Ensuite, ils versaient ces immenses sommes d'argent à leurs complices, lesquels selon l'enquête, leur reversaient 50% du montant indûment perçu.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur