Elimbi Lobe

L’homme à la grosse gueule est repassé à l'offensive contre l’opposition ce matin sur ABK.

Décidément, il ne veut pas lâcher l’opposition. Abel Elimbi Lobe a une fois de plus démontré qu’il a la dent très dure contre les partis politiques d’opposition.

Le promoteur de la plate-forme Kawal, candidat à la députation à Wourri-Est, sous la bannière du Mouvement des écologistes camerounais (Mec), était ce matin sur le plateau d’ABK radio, consacré aux élections municipales et législatives du 9 février prochain.

Sur ce média privé à forte audience basé à Douala, l’ancien conseiller municipal du SDF a trouvé à chaque fois un espace pour tirer sur l’opposition qu’il accuse d’être « mauvaise », plutôt que de dérouler son projet de société.

Elimbi Lobe d’entrée de jeu fait constater que l’opposition est absente dans 139 communes. Conclusion, le RDPC a gagné à l’avance les élections municipale.  Raison donc pour laquelle il appelle vertement les électeurs à sanctionner dimanche prochain cette mauvaise opposition qui refuse de s’unir. Selon lui, l’opposition avait beaucoup à gagner si seulement elle était unie .« Ce qui fait perdre l'élection ce n'est pas la fraude, mais la dispersion des voix. Les partis politiques d'opposition doivent cesser de se disperser, mais s'unir...Qu'on arrête de mystifier les élections », lance-t-il.

Elimbi Lobe fustige par ailleurs ces « vieux briscards mourants» qui se sont refugiés dans le PCRN de Cabral Libii pour se faire une petite santé politique. Il ne rate pas L’UDC et son vice-président Sam Baka, qui, selon lui a toujours perdu les élections, mais veut se prendre pour un grand  maitre. « Quelqu’un qui n’a jamais gagné une élection de sa vie ne peut pas enseigner la politique aux gens en leur disant comment gagner les élections », déclare-il. D’autres partis qu’il a nomment cité ont également subi sa foudre. Le SDF de Joshua Osih et MNPC de Bada Kani.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur