Fin de parcours pour trois hommes arrêtés avec des produits potentiellement dangereux.

La gendarmerie nationale vient de mettre aux arrêts à Bafoussam, quartier Toungan, un groupe d’individus, spécialisé dans la fabrication de la fausse chloroquine.

Ces hors-la-loi sont rapidement entrés en « laboratoire », une fois qu'ils ont appris que les médicaments à base de chloroquine sont inclus dans les essais de traitement contre le Covid-19.

237actu.com avait déjà attiré l’attention de ses lecteurs  de l’alerte lancée par le laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments, sur un réseau mafieux ayant mis en vente au Cameroun, deux variantes de fausse chloroquine. Des produits qui s’avèrent dangereux pour la santé des populations.

 

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur