président du Gicam

Non sans être satisfait des mesures d’assouplissement mis en place par le gouvernement, le groupement interpatronal du cameroun déplore tout de même l’absence de mesures douanières pour les entreprises.

Le constat est patent. L’histoire d’amour entre le Gicam et le gouvernement ne se lie pas en couleur. En effet, dans un communiqué signé du président de cet organisme syndical le 4 mai dernier, il déplore je cite : « l’absence de mesures douanières, de remboursement de la dette intérieure et la non mobilisation des leviers bancaires». aussi, le patronat déplore aussi l’absence de mesures qui visent à soutenir la trésorerie des entreprises qui ont étés durement touchées. En conséquence , le patronat camerounais demande à l’Etat de faire plus d’effort dans la prise de nouvelles mesures mais également leur application.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur