En 48 heures seulement, cette chanson est devenue virale sur la toile, apparaît en tête du classement des ventes iTunes en France, et troisième aux Etats-Unis avec plus 100 000 vues sur YouTube

C’est un autre chef-d'œuvre à mettre à l’actif du célèbre bassiste aux doigts d’or. Après le titre «Ngarbuh», sortie en mai 2020 en hommage aux victimes des tueries dans un village du Nord-Ouest le 14 février 2020, Richard Bona a sorti le mercredi 03 juin 2020, un autre single intitulé «Allô Fokou… envois-nous des cordes».

Il a interpellé Bernard Fokou, l’un des grands industriels du pays, à livrer des cordes aux partisans de Paul Biya, qui s’opposent à toute dynamique de changement après « 38 ans de règne, et 38 ans de peines ».

« La vraie pandémie, c’est Paul Biya

38 ans de dictature, c’est fini !

On ne peut  plus parler

On ne peut plus crier

Il nous reste une seule chose à faire, c’est d’appeler Fokou

Allo Fokou, envoies leur des cordes, Allo Fokou, fais tomber des cordes … »

La chanson cartonne déjà et les mélomanes de par le monde entier se délectent de ce délice musical, qui est l’expression d’une critique très acerbe et d’une exaspération de 38 ans de règne du président Paul Biya. L’artiste, qui porte la voix du peuple, se sentant dans l’incapacité de bousculer le surérogatoire régime, semble résigner et appelle à lui la mort par pendaison. 

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur