Seidou Mbombo Nchouwa Njoya

La fédération camerounaise de football (Fecafoot) lance ce mercredi une vaste enquête sur les soupçons de matchs truqués en première division.

Environ 60 joueurs, encadreurs et officiels seront entendus. La commission d’éthique de la Fecafoot ouvre ce mercredi, les auditions autour des soupçons de paris suspects sur certains matches de la saison 2019-2020. « Je suis avec grande attention les auditions de la commission d’éthique de la Fecafoot, assistée de l’Integrity Officer, pour paris suspects sur certains matches de la saison 2019-2020 », a annoncé mardi Seidou Mbombo Njoya, le président de l’institution.

En ligne de mire, des matches de Dragon et PWD de Bamenda avant la suspension du championnat élite one pour cause de Coronavirus. Les résultats des rencontres opposant les deux équipes avaient été dénoncées par certains journalistes sportifs qui y voyaient clairement des arrangements.

En effet, depuis l’avènement des paris sportifs au Cameroun, les journalistes sportifs révèlent de plus en plus des cas de matches truqués. Selon la Fecafoot, l’enquête se fera avec l’accompagnement de la Fifa qui prône la promotion de l’éthique sportive. «Environ 60 joueurs, encadreurs et officiels seront entendus, en présence de l’Integrity Officer de la Fecafoot. Ce processus bénéficie de l’accompagnement de la FIFA », indique l’instance faîtière du football camerounais.

Par ailleurs, le TAS a fixé au 29 juillet 2020, la date du début du procès Ligue de Football Professionnel du Cameroun (Lfpc) contre Fecafoot.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur