Jean De Dieu Momo à Maurice Kamto : « Quel est ce leader qui conduit tous ses militants en prison »

Jean De Dieu Momo pense que Maurice Kamto, leader du MRC, est entrain  de conduire ses partisans dans une voie suicidaire.

« Quel est ce leader qui conduit tous ses militants en prison en brisant vie, famille, carrière, ambitions et rêves ? Faisons un peu le décompte: combien sont-ils à ce jour dont la vie est irrémédiablement gâchée à cause de lui? Combien sont-ils qui ne peuvent plus revenir au Cameroun à cause de lui? Combien sont-ils qui vont finir leur vie dans la précarité à cause de lui? Combien sont-ils dont les ménages sont brisés à cause de lui? », s’interroge l’ancien opposant radical, devenu fervent défenseur du régime de Paul Biya, qu’il a longtemps pourfendu.

« Combien sont-ils qui ont perdu leur emploi à cause de lui? Et lui il vit tranquillement tranquille sa chose avec sa femme. Sans stress. Alors que mon grand frère Dzogang est devenu fugitif et sursaute chaque fois qu’il voit un gendarme! Pfsuiiiiip quel gâchis ! », s’en moque-t-il.

La décapitation du MRC en marche, tout son directoire à Kondengui.

Samedi dernier Mispa AWASUM était à la tête d'une manifestation de femmes militantes du MRC à moitié nues qui sont descendus au domicile de leur président, Maurice Kamto, à Santa Barbara à Yaoundé pour demander la fin de sa mise ne résidence surveillée de fait.

Awasum Mispa et une cinquantaine d'autres femmes avaient été arrêtées et détenus dans les commissariats de la capitale Yaoundé.

La majorité de ces femmes ont été libéré pendant que Awasum Mispa était jetée Kondengu. Elle est accusée de « complicité de révolution » et de « rébellion ». Elle retrouve ainsi dans ce pénitencier d’autres têtes pensantes du MRC comme Alain Fogué, Mamadou Mota, ou encore Olivier Bibou Nissack. Maurice Kamto, lui, est toujours assigné à résidence , voici deux mois.