image illustrative

Le président du collectif des enseignants indignés aux arrêts.

William Bouayelihi a été interpellé ce matin et conduit au commissariat central n'1 à De Yaoundé. Le collectif des enseignant indignés réclame le paiement de leur rappel dans toutes sa totalité.

Ce collectif a pris d’assaut l’entrée de la primature pour manifester leur mécontentement dans une grève annoncé pour deux jours, notamment aujourd’hui 27 et demain 28 février.

Ceci fait suite à une correspondance adressée au ministre de l’enseignement secondaire en janvier dernier.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur