Ce week-end a été particulièrement agité dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest en proie aux violences sécessionnistes depuis près de deux ans. Deux gardiens de la paix ont été abattus le week end  à Fundong, localité située dans le département du Bayo,  région du Nord-Ouest.

Il s'agit du gardien de la paix Mbock du groupemement spécial d'opération(Gso) qui a été tué d'une balle à la tête alors qu'ils faisait partie d'une équipe allant assurer la relève dans la ville de Bamenda. La seconde victime donc nous n'avons pas pu avoir l'identité a succombé de ses blessures après voir réçu plusieurs balles à la tete. L'on apprend égalemnt que cette autre attaque a fait plusieurs  blessés graves côté forces de défense camerounaises. 

Le 07 juin dernier, c'est le véhicule du commissariat de Kumbo dans la région du Noud-Ouest qui avait été attaqué puis incendié par des individus se réclamant de l'Etat fictif d'Ambazonie.

Quelques jours plus tard, c'est un élément du Bataillon Spécial Amphibie(BSA) le nommé Mba Duracel  qui sera  décapité à coups de machette par les présumés sécessionnistes alors qu'il se rendait à Mamfé pour assurer la relève d'un poste de contrôle. 

Redigé par: Lary Joss

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur