La déclaration de Maurice Kamto candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) à l'élection présidentielle continue de susciter des réactions.

C'est dans un communiqué signé le lundi 08 octobre dernier que le conseil camerounais des Imams des mosquées et des affaires Islamiques(COCIMAI) a fermement condamné la déclaration faite par le Pr Maurice Kamto au lendemain de l'élection présidentielle du 07 octobre dernier.

"J'ai tiré le penalty dont le peuple m'a mandaté" avait-t-il lancé au cour d'une conférence de presse tenue le lundi 08 octobre 2018.

Cette déclaration du président national du Mrc a suscité l'indignation des dignitaires musulmans qui ont aussitot réagit en invitant toutes les parties prenantes à attendre la décision du conseil constitutionnel prévu dans quelques jours.

En attendant la proclamation officielle des résultats du scrutin, Ibrahim Moubarack Mbombo président du COCIMAI a invité la communauté musulmane et les camerounais en général à garde le calme.

Redigé par: Lary Joss

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur